La conteuse et ses oiseaux

De sa bouche sortaient des histoires toutes plus invraisemblables les unes que les autres. Ses petits oiseaux les écoutaient et se les répétaient entre eux.

« Pourquoi parier sur le réel alors que l’imaginaire est un terrain peuplé de rêves grandioses et sans limites? » se demandait la conteuse. Si la vie se trouvait dans le réel alors il ne valait peut être pas la peine d’être là. Le réel ne pouvait se limiter à cela. Et dans sa tête un point d’interrogation qui ne la quitta plus jamais.

Et depuis sa bouche les mots finirent par se heurter à ce « pourquoi » funeste. Les contes perdirent quelques couleurs jusqu’à prendre une teinte jaunâtre. Les petits oiseaux en furent grandement affectés. Ce qu’ils répétèrent n’avait plus le pouvoir de les élever. Ils finirent par partir pour ne pas sombrer avec la conteuse.

Ils partaient tous et je me sentais complètement abandonnée. Personne ne pouvait répondre aux questions absurdes qui hantaient mes pensées. Je m’obstinais pourtant à chercher ce qu’il ne m’appartenait pas de savoir.

Et de sa bouche sortaient des baisers volés pour cet amour qu’elle ne vivrait jamais.

Et de la mienne des insultes envers le réel qui n’était finalement que ce que j’avais choisi d’en faire. L’imagination sans limite était le réel. L’endroit étriqué que je cherchais absolument à fuir était mon imagination.

Un chemin pris à l’envers, une erreur, un aller sans retour vers un endroit sans issue. Le temps passe et je dis au revoir à mes petits oiseaux. Nous nous disons merci, nous demandons pardon. Nous ne nous oublierons jamais et nous nous souhaitons bonne chance. Toutes les bonnes choses ont une fin.

Et de ma bouche il ne sort plus rien. Le silence, ultime refuge pour les âmes en peine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s